Votre petit visage endormi


Je regarde votre petit visage endormi et je souris.

Oui aussi parce que ça fait du bien ce calme, tout d'un coup

Mais aussi parce que, quelque part, je bénis cette occasion de passer autant de temps à vous regarder rire, jouer, grandir.

À vous écouter sortir des répliques de dessins animés au moment opportun.

A constater toutes ces choses magnifiques que vous êtes capables d’accomplir pendant vos ‘devoirs’.

A rire de vos inventions, de vos blagues et de vos réflexions.


De parent 4h par jour, je suis passée à parent 12h par jour.

Every single f**king day.

Et ça me fait réfléchir...


J’ai encore très bien en tête la sensation que j’avais le matin en arrivant sur le quai de la gare. Ce mélange de remords, de culpabilité et de relâchement. Ma partie ‘maman’ du matin était faite. Je pouvais chausser mes talons et commencer ‘ma’ journée.

Être juste moi.


Cette culpabilité d’avoir un peu couru et un peu crié disparaissait assez vite au final. Et puis, qu’est ce que je peux y faire: il faut bien travailler. Tout le monde travaille.


Le soir, ce bourdonnement dans les oreilles qui répète: ne pas les coucher trop tard, sinon ils seront fatigués demain. Et ce sera compliqué. Et personne ne veut que ce soit compliqué.


Aujourd’hui, semaine 3, je pense que j’avais envie d’écrire pour me souvenir des sensations actuelles.

Je ne vous parle pas de l’angoisse, de la peur, de l’odeur de Dettol ni des masques en tissu.

J’ai fermé la porte à toutes ces informations pour le bien de ma santé mentale. Mais ça c’est une autre histoire.

Il s’agit plutôt de sensations d’apaisement. Pour la première fois depuis un loooong moment, j’ai la sensation d’être là où je dois être en étant chez moi. Avec mes enfants, à les protéger.

J’ai eu cette même impression le jour des attentats à bxl. Mais c’était assez bref finalement.


Bien sûr, je pense que ce qui rend la situation supportable réside dans le fait qu’elle soit temporaire. Qu’on soit convaincu qu’il y aie un après.

Ne soyons pas hypocrites, on est pas fait pour être ensemble H24, peu importe l’amour que vous vous portiez.


C’est justement parce que je sais que tout ce merdier habituel va recommencer que je peux apprécier aujourd’hui de regarder votre petit visage sans péter une durite.


Oui, mes moments de solitude me manquent, je dirais même que mon identité me manque.

Mais cette bulle hors du temps, j’aimerais pouvoir l’imprimer dans mes souvenirs.

Vos 8 et presque 5 ans.

Sa petite coupe de cheveux et ses balafres. Le nombre de fois où je souris (même intérieurement ça compte).

J’aimerais pouvoir les figer avant que tout ce merdier recommence.


36 vues
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2018 by Dreaminmint. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon